...Départ...

 

MLRC_055136BD

Le grand départ a eu lieu à 22 H 45 sous le feu d’un spectacle pyrotechnique à la hauteur de l’évènement. Ce dernier est venu clore un cérémonial organisé par l’association Hermione-Lafayette et ses partenaires afin de permettre au public de participer au départ de la frégate. Le Belém, la Recouvrance et bien d’autres navires étaient présents pour participer aux rituels de départ. L’Hermione est un symbole de liberté. Essayons de comprendre le sens de l’aventure de cette traversée de l’Atlantique 235 ans après La Fayette.

 

Hermione_en_mer

Posté par Florelle à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


11 novembre 2010

Les Dames de l'Eau

090811031819782074233796

Elles  naviguent  sous le vent

En parure de corail

A bord de leur bateau blanc

Elles recherchent Loreleï .

Elles s’aventurent parfois

Prés des fontaines oubliées

Vêtues de robes de soie

Délicatement brodées.

Elles dansent légères

Dans le murmure des cascades

Sur un rayon de lumière

Elles rejoignent Galaad .

Elles connaissent les secrets

Des lacs , des sources joyeuses

Du brouillard ,de la rosée

Des Iles Bienheureuses .

Elles émergent de l’onde

A l’abri de nénuphars

Belles Dames blondes

Elles jouent de la cithare.

Se nomment Ophélie

Ondine ou Nymphéa Sans_titre

Balsamine et Lalie

Océane ou Ambrosia .

Les Dames des cascadelles

Larguant les blanches voiles

De leurs belles caravelles feeelune

Vont sans bruit sous les étoiles .

Elles sillonnent l’Océan

Les Mers du Sud et du Nord

Visitent les Continents

Elles vous attendent……au Port !

                                                                       Jeanne

Diplôme d’Honneur Poésies Amateurs Concours Européen d’Abbeville 2002

!

                                                                      

Posté par Florelle à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 juin 2010

Il y a le soleil et la mer...

Bonjour

  oui je t'y invite..Viens on va a l'île d'Aix ....où c'est ? en Charente Maritime....Elle a les pieds dans l'océan Atlantique et le tête au soleil en plein ciel...C'est tranquille.. tout petit... En été y'a du monde....pas de voiture ou presque pas.... on y va par le bac...tu seras charmé(e) par les Roses Trémières qui poussent partout à leur fantaisie...les maisons blanches aux volets vert ou bleu...Les voitures à ânes t'emmèneront te balader le long de la côte ....Puis tu t'arrêtras pour manger des huitres....une mouclade arrosées de ce petit vin de pays taquin et charmeur aux papilles...Rien ne te presses...prends ton temps..tu sais peut être pas mais ici  en Charente Maritime on appelle les Charentais :insectes_escargot_00009"les Cagouillards" car comme la cagouille ..."'l'escargot"....ils prennent leur temps...vont pas vite quand rien les pressent....alors pour un p'tit bout d'temps "tire ta flemme"  laisses filer le temps..

.tu le retrouveras bien assez tôt ce sacré temps du " j'ai pas l'temps"

Bonne journée..amuses toi bien prends la vie "à pleine goulée"

                   A bientôt.....

Asphodèle (mon alter ego)

Kahlan122368992461_gros

Posté par Florelle à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 novembre 2009

Les Danseurs de l'Aube...1

Papillon_Bleu124429707959_gros

Un soir sur la 5 je suis "tombée" sur INTERMEDE dont le thème était la Danse .Je n'oublieriais jamais ces instants de Beauté pure .Fond sonore , Danseurs m'ont bouleversée dans un décor dépouillé ouùl'incarnat côtoyait le bleu dur ! Maladroitement j'ai traduit mon ressenti!
Voici:


Les Danseurs de l’Aube



Ses pieds nus effleurent le sol de porphyre rouge ;
des rires et des voix d’enfants s’envolent dans l’air du soir .
Sur les rochers bleus Zélia s’assied ,
croise les bras qu’elle tend sur ses jambes ,
s’étire , ses mains volètent comme des papillons ,
la tête penchée elle ressemble à un oiseau qui écoute .
Lasse elle s’allonge sur le sol ,
la jupe courte révèle ses longues jambes ,
d’un geste plein de grâce
elle relève ses bras en corbeille autour de sa tête.
Livrée ainsi à la nuit
elle ressemble à un lys endormi !
Les voix, les rires et les chansons
des enfants s’atténuent puis s’éteignent ,
pas un bruit pas un son ne se font entendre.
Tout est silence !


Sur l’horizon lointain le rideau de la nuit s’estompe.
A « fleur d’eau »
dans le frissonnement de l’eau toute proche ,
une silhouette dont les pas oscillent
entre la marche et la danse
surgit entre le ciel et la mer !
Une musique étrange monte des flots berceurs
s’insinuannt, caressante
dans le sommeil de la Belle endormie .
Le Danseur s’arrête à quelques foulées de celle-ci
avec des gestes lents il se penche sur Zélia.
A-t-elle sentie l’impalpable Présence ?

Voici qu’elle bouge ramenant ses jambes sous elle ,
cabre sa taille fine en un arc parfait ,
puis s’étire dans un envol élégant de ses bras
en renversant la tête en arrière .
.D’un souple mouvement de reins elle s’assied ,
se frotte les yeux comme une enfant
et surprise regarde le Danseur ;
celui-ci les bras tendus l’invite à le rejoindre.
Elle se lève doucement et en deux bonds
comme une biche fuit légère l’Invitation !

à suivre....

Posté par Florelle à 13:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 août 2009

Ce qui est Important

float29

« Je me sens triste ! » dit une vague de l'océan en constatant que les autres vagues étaient plus grandes qu'elle. « Les vagues sont si grandes, si vigoureuses, et moi je suis si petite, si chétive. »
Une autre vague lui répondit : « Ne sois pas triste. Ton chagrin n'existe que parce que tu t'attaches à l'apparent, tu ne conçois pas ta véritable nature. »
« Ne suis-je donc pas une vague ? »
« La vague n'est qu'une manifestation transitoire de ta nature. En vérité tu es l'eau. »
« L'eau ? »
« Oui. Si tu comprends clairement que ta nature est l'eau, tu n'accorderas plus d'importance à ta forme de vague et ton chagrin disparaîtra. »
Avoir à l'esprit que l'humanité fait partie d'un ensemble est important. Car l'être humain se considère souvent comme le centre des choses en s'arrogeant des droits particuliers qui n'ont pas de raison d'être. Ainsi il ne voit que chez son prochain ce qu'il n'a pas, sans voir ce qu'il a déjà, et se cause les plus inutiles soucis.
Conte Zen

momo109

Posté par Florelle à 15:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,