07 mars 2011

Les P'tits Riens...

Pourquoi Ces P'tits Riens

Ben... c'est simple je m'aperçois que je n'ai rien écrit  depuis quelques jours j'me souviens David est passé et j'ai oublié de publier mon texte....c....bête mais je n'y peuxr ien j'vais arriver à te parler de ces P'tits Rien que tu connais bien sans aucun  doute:"Tu vas bien? Comment allez vous? Bonjour...Bonsoir....Bonne nuit....Bonjour...Merci. Sans oublier :"Merci...Excuses moi...Pardon..."tout ça dit avec le Sourire....Rien de plus désagréable quand on te les dit en faisant la g....(pardon) Un sourire , un vrai ce n'est rien et ça enjolive tout , en plus ça fait du bien à tes "zygomatiques"(excuses moi si j'ai fait une faute...) Parmi ces p'tits rien y'a aussi la "bise " sur la joue pour dire à l'autre que l'on est content...les bisous des petits reçus/donnés à profusion... les bras noués autour du cou de celui ou celle qu'on aime tant qu'c'est pas rien c't'amour qui à l'air de rien!!!Et les baisers doux , les câlins comme ça pour rien parce que l'on est bien mine de rien .... J'en finis pas mais tu sais bien qu'ces p'tits Riens...."ça mange pas d'pain"et qu'ça fait du bien ...et ça c'est pas ....RIEN! Aurevoir..a++++

                                           Asphodèle

Posté par Florelle à 10:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


22 août 2010

Toujours et jamais

400_F_21715052_56K4JhJffbMoa3jkRImqflpZEodGgbab

Toujours et Jamais étaient toujours ensemble
ne se
quittaient jamais.
On les rencontrait dans toutes les foires.
On les voyait le soir traverser le village sur un tandem.
Toujours guidait
Jamais pédalait.
C'est du moins ce qu'on supposait...
Ils avaient tous les deux une jolie casquette
L'une était noire à carreaux blancs
L'autre blanche à carreaux noirs.
A cela on aurait
pu les reconnaître
Mais ils passaient toujours le soir
et avec la vitesse...
Certains d'ailleurs les soupçonnaient
Non sans raison peut-être
D'échanger certains soirs leur casquette
Une autre particularité
Aurait dû les distinguer
L'un disait toujours bonjour
L'autre toujours bonsoir
Mais on ne sut jamais
Si c'était Toujours qui disait bonjour
Ou Jamais qui disait bonsoir
Car entre eux ils s'appelaient toujours
Monsieur Albert Monsieur Octave.

Paul Vincensini

785330

bonsoir2

Posté par Florelle à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,