J"me souviens

93f4bb9b

en entendant c'te chanson là ....des  tas d'émotions m'chavirent le coeur j' la connais  , j'en sûre mais d'ou m'vient elle? Elle me berce je fredonne avec Fred , des images  des paysages remontent de loin en mon âme

 

AUTRE

Willie Lamothe

Milles après milles

Ma vie est un long chemin sans fin
Et je ne sais pas très bien ou je m’en vais
Je cherche dans les faubourgs et les villes
C’est dans l’espoir d’accomplir mon destin

Milles après milles je suis triste
Milles après milles je m’ennuie
Jour après jour sur la route
Tu ne peux pas savoir comme je peux t’aimer

Chaque mille que je parcours semble inutile
Je cherche toujours sans rien trouver
Je vois ton visage qui me hante
Je ne demande pourquoi je t’es quitté

Milles après milles je suis triste
Milles après milles je m’ennuie
Jour après jour sur la route
Tu ne peux pas savoir comme je peux t’aimer

Un jour quand mes voyages auront pris fin
Et qu’au fond de moi j’aurais trouvé
Cette peine dont je sentais le besoin
À ce moment je pourrais m’arrêter

Milles après milles je suis triste
Milles après milles je m’ennuie
Jour après jour sur la route
Tu ne peux pas savoir comme je peux t’aimer

Milles après milles je suis triste
Milles après milles je m’ennuie
Jour après jour sur la route
Tu ne peux pas savoir comme je peux t’aimer
Tu ne peux pas savoir comme je peux t’aimer
Tu ne peux pas savoir comme je peux t’aimer

 

vide_R40995

 

 

 

 

 

Posté par Florelle à 10:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


13 août 2009

Ce qui est Important

float29

« Je me sens triste ! » dit une vague de l'océan en constatant que les autres vagues étaient plus grandes qu'elle. « Les vagues sont si grandes, si vigoureuses, et moi je suis si petite, si chétive. »
Une autre vague lui répondit : « Ne sois pas triste. Ton chagrin n'existe que parce que tu t'attaches à l'apparent, tu ne conçois pas ta véritable nature. »
« Ne suis-je donc pas une vague ? »
« La vague n'est qu'une manifestation transitoire de ta nature. En vérité tu es l'eau. »
« L'eau ? »
« Oui. Si tu comprends clairement que ta nature est l'eau, tu n'accorderas plus d'importance à ta forme de vague et ton chagrin disparaîtra. »
Avoir à l'esprit que l'humanité fait partie d'un ensemble est important. Car l'être humain se considère souvent comme le centre des choses en s'arrogeant des droits particuliers qui n'ont pas de raison d'être. Ainsi il ne voit que chez son prochain ce qu'il n'a pas, sans voir ce qu'il a déjà, et se cause les plus inutiles soucis.
Conte Zen

momo109

Posté par Florelle à 15:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,