L'Empreinte Anna de Noailles

AVT_Anna_de_Noailles_3577

 L'empreinte.

Je m'appuierai si bien et si fort à la vie,

D'une si rude étreinte et d'un tel serrement

Qu'avant que la douceur du jour me soit ravie

Elle s'échauffera de mon enlacement.

La mer, abondamment sur le monde étalée,

Gardera dans la route errante de son eau

Le goût de ma douleur qui est âcre et salée

Et sur les jours mouvants roule comme un bateau.

Je laisserai de moi dans le pli des collines

La chaleur de mes yeux qui les ont vu fleurir

Et la cigale assise aux branches de l'épine

Fera crier le cri strident de mon désir.

Dans les champs printaniers la verdure nouvelle

Et le gazon touffu sur les bords des fossés

Sentiront palpiter et fuir comme des ailes

Les ombres de mes mains qui les ont tant pressés.

La nature qui fut ma joie et mon domaine

Respirera dans l'air ma persistante odeur

Et sur l'abattement de la tristesse humaine

Je laisserai la forme unique de mon cœur

. Anna de Noailles.

Laslo___Anna_de_Noailles

Posté par Florelle à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


12 mars 2012

ECOUTE....

8a2daabe

"Ecoute la nuit

Ses portées d'étoiles

Musiquent la mer."...

(extrait des Poèmes de Charles Le Quintrec

dans

LA SOURCE ET LE SECRET

en ouvrant ce livre je  retrouve ces vers qui me ravissent...

pour accompagner ce lundi bien chargé en émotions..

3d511b02

 

Mes vers fuiraient, doux et frêles,
Vers votre jardin si beau,
Si mes vers avaient des ailes,
Des ailes comme l'oiseau.

 

Il voleraient, étincelles,
Vers votre foyer qui rit,
Si mes vers avaient des ailes,
Des ailes comme l'esprit.

 

Près de vous, purs et fidèles,
Ils accourraient nuit et jour,
Si mes vers avaient des ailes,
Des ailes comme l'amour.

Victor Hugo


Posté par Florelle à 10:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 février 2011

Un Papillon d'Hiver

zh5vjizm

Ciel d’hiver  Arbres givré  Papillon isolé

Volète dans l’air gelé …Cherche un abri .

Sur ma main se pose tout endolori

Pauvre petite chose.

Au chaud dans la maison ses ailes palpitent

Comme un cœur Il ressuscite…

Pour lui c’est du bonheur en cette froide saison.

Puis

sur le rebord de  la  tasse de thé

frémissant se pose

  effleure de sa trompe le breuvage sucré…

Vite s’envole ,batifole

Pour s’en venir délicatement

« amerrir » sur la coupelle

d’eau de mer contenant de minuscules coquillages

glanés sur la plage…

Je n’en crois as mes yeux

Papillon plonge avec délice

Sa trompe délicate dans l’eau salée

S’en délecte ,se frotte les pattes

De ce fait une écume irisée

L’entoure...

Stupéfaite j'admire ce bijou viant !

signature_3

Posté par Florelle à 14:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 novembre 2010

Les Dames de l'Eau

090811031819782074233796

Elles  naviguent  sous le vent

En parure de corail

A bord de leur bateau blanc

Elles recherchent Loreleï .

Elles s’aventurent parfois

Prés des fontaines oubliées

Vêtues de robes de soie

Délicatement brodées.

Elles dansent légères

Dans le murmure des cascades

Sur un rayon de lumière

Elles rejoignent Galaad .

Elles connaissent les secrets

Des lacs , des sources joyeuses

Du brouillard ,de la rosée

Des Iles Bienheureuses .

Elles émergent de l’onde

A l’abri de nénuphars

Belles Dames blondes

Elles jouent de la cithare.

Se nomment Ophélie

Ondine ou Nymphéa Sans_titre

Balsamine et Lalie

Océane ou Ambrosia .

Les Dames des cascadelles

Larguant les blanches voiles

De leurs belles caravelles feeelune

Vont sans bruit sous les étoiles .

Elles sillonnent l’Océan

Les Mers du Sud et du Nord

Visitent les Continents

Elles vous attendent……au Port !

                                                                       Jeanne

Diplôme d’Honneur Poésies Amateurs Concours Européen d’Abbeville 2002

!

                                                                      

Posté par Florelle à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 juin 2010

Il y a le soleil et la mer...

Bonjour

  oui je t'y invite..Viens on va a l'île d'Aix ....où c'est ? en Charente Maritime....Elle a les pieds dans l'océan Atlantique et le tête au soleil en plein ciel...C'est tranquille.. tout petit... En été y'a du monde....pas de voiture ou presque pas.... on y va par le bac...tu seras charmé(e) par les Roses Trémières qui poussent partout à leur fantaisie...les maisons blanches aux volets vert ou bleu...Les voitures à ânes t'emmèneront te balader le long de la côte ....Puis tu t'arrêtras pour manger des huitres....une mouclade arrosées de ce petit vin de pays taquin et charmeur aux papilles...Rien ne te presses...prends ton temps..tu sais peut être pas mais ici  en Charente Maritime on appelle les Charentais :insectes_escargot_00009"les Cagouillards" car comme la cagouille ..."'l'escargot"....ils prennent leur temps...vont pas vite quand rien les pressent....alors pour un p'tit bout d'temps "tire ta flemme"  laisses filer le temps..

.tu le retrouveras bien assez tôt ce sacré temps du " j'ai pas l'temps"

Bonne journée..amuses toi bien prends la vie "à pleine goulée"

                   A bientôt.....

Asphodèle (mon alter ego)

Kahlan122368992461_gros

Posté par Florelle à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 septembre 2009

Un Souffle...

COTE SACREE avec ILLIANS Ylric

Je ne résiste pas à te partager ce poème de Charles Le Quintrec combien cher à mon coeur...Imagines , un soir d'été je suis partie en balade en bord de mer avec une de mes filles à Chatelaillon..Ce soir là il y avait une braderie , habituellement je n'en suis guère friande ,En baguenaudant dans les rues animées je fus attirée par une librairie (comme d'habitude)..Les livres débordaient jusque sur le trottoir et bien évidemment je feuillette,admire les somptueux...lorsque le coin d'une couverture blanche me fait de l'oeil , là tout en dessous des autres que j'enlève avec précaution car je les aime ces sacrés bouquins quels qu'ils soient....Un livre blanc où je lis ;

Charles Le Quintrec

"LA SOURCE ET LE SECRET"

Poèmes

depuis nous ne nous quittons plus.....

voici le poème

"Des oiseux sur le rivage

Et la mer est à l'ouvrage

Des falaises par-dessus

Les mouettes nées songeuses

Et de lumière friandes

Rassemblées par le jusant

Dans les roseurs du couchant

Ecoutent mûrir les vents

Qui les voleront ensemble".

Posté par Florelle à 11:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,