Dans mon Jardin

 

adrift

 

 DANS MON JARDIN " Une fleur au chapeau..à la bouche une chanson.." je ne sais pas pouquoi cette chanson là m'accompagne ce matin tandis que je folâtre dans l'herbe endiamantinée de rosée ? Sans doute parce que au coin des dahlias j'ai rencontré un groupe de lutins coquins emberlificotés dans les fils de soie de l'Arachnée qu'ils osaient déranger dans son travail de dentelliere..les voyous ...ils se sont carapattés en chantant et sifflottant cette chanson qui me reste au creux de l'oreille !Qu'il fait beau aujourd'hui ,le soleil pointe ses premiers rayons , la Moinelle du laurier fait toilette ...FRRRTTTT je viens de l'échapper belle...Mistigri le chat vient d'essayer de m'attraper d'un coups de patte...Il va me falloir user de mes charmes de Fée pour l'apprivoiser cette peluche à patte.. Bon c'est pas tout ça ,hier l'Homme-jardinier est venu me donner un coup de main pour nettoyer mon Domaine ; cela m'amuse beaucoup de lui insuffler mes idées..le pauvre il ne s'en doute même pas .Ce gars là je l'aime bien...c'est un Amoureux des jardins et surtout du mien ;il a bien comprit et ce sans mon aide que j'aime mon Jardin Fouillis ,sauvage il ne trace pas d'allées bien droites mais laisse mes sentiers et mes "ronds de Fées" où poussent mes copains Champignons .

briar_rose

Les frelis frelas des feuilles mortes chantent sous les pas de Monia la "tite fille "de la maison....elle sait me voir..elle....remarquez je le veux bien....c'est une Enfant Fée mais ses parents l'ignorent c'est notre Secret à toutes les deux....Bon de ce pas je vais voir les dernières Roses pour les embrasser....Au..Revoir..Hé...si vous venez dans mon jardin regardez où vous mettez les pieds au cas où je ferais la sieste au pied du noisetier l'arbre enchanté.....

0a8cf6eea82c088ea8b2cded5cfe4671

Posté par Florelle à 15:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Les Fleurs de mon "pays"

 Il y fait bon vivre...en toutes saisons !

roses-tremieres-visoflora-4479

... Quelque soit le noms qu'on leur donne ELLES fleurissent partout dés les beaux jours de retour les : Passe-rose, Rose d'Outre-Mer, Rose mauve, Rose à bâton,Bâton de Jacob, Alcée rose,Mauve arborée le long des ruelles des ÎLES de Ré , d'Oléron comme dans celles de nos villages , de nos jardins.....Elles dressent fièrement leurs hampes fleuries jusque dans les endroits les moins attendus.. Elles sont notre Blason tout comme notre "Cagouille"...

Leurs riches couleurs ruissellent contre les vieux murs les éclaboussant le lumières multicolores...Bourdonnantes d'abeilles dés la levé du soleil leurs larges corolles les jours de pluies leur servent d'abreuvoirs !Elles poussent toutes seules..si vous êtes de passage à l'automne dans notre Pays de lumière cueillez en quelques graines que vous sèmerez dans votre jardin , contre une cloture ou semez à tous vents là ou vous serez.....un peu de notre ciel de nos senteurs océanes les accompagneront....

th

Posté par Florelle à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Charmant Message...

ASOLEIL

Posté par Florelle à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

La Vie idéale...Charles Cros (1842-1888). Recueil : Le coffret de santal (1873).

400_F_18572756_J7YnjXE00kRG8uG8YH8rPLp4KGIQbDYk

 

  La vie idéale.

À May.

Une salle avec du feu, des bougies,

Des soupers toujours servis, des guitares,

Des fleurets, des fleurs, tous les tabacs rares,

Où l'on causerait pourtant sans orgies.

Au printemps lilas, roses et muguets,

En été jasmins, oeillets et tilleuls

Rempliraient la nuit du grand parc où, seuls

Parfois, les rêveurs fuiraient les bruits gais.

Les hommes seraient tous de bonne race,

Dompteurs familiers des Muses hautaines

, Et les femmes, sans cancans et sans haines,

Illumineraient les soirs de leur grâce.

Et l'on songerait, parmi ces parfums

De bras, d'éventails, de fleurs, de peignoirs,

De fins cheveux blonds, de lourds cheveux noirs,

Aux pays lointains, aux siècles défunts.

Charles Cros.

pe0014979

Posté par Florelle à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

09 mai 2014

Le Tournesol Voilà le discours D´un garçon qui mourrait d´amour....

 

110717012823461580

 


Le Tournesol_Nana Mouskouri par Sylou555


Le tournesol, le tournesol
N´a pas besoin d´une boussole
Ni d´arc-en-ciel, ni d´arc-en-ciel
Pour se tourner vers le soleil

Le tournesol, le tournesol
N´a pas besoin d´une boussole
Alors ma belle, alors ma belle
Regarde un peu vers le soleil

Voilà le discours
D´un garçon qui mourrait d´amour
Pour une demoiselle
Qui dormait tout le long du jour

Le tournesol, le tournesol
Vers le soleil tourne le col
Mais toi monsieur, mais toi Monsieur,
Tu ne sais que fermer les yeux

C´est ce que chantait
Un oiseau qui parlait français
A un anglican
Qui passait du côté de Caen

Le tournesol, le tournesol
Couvre les filles de sa corolle
Et le soleil, et le soleil,
Lui fait cadeau de ses merveilles

Une fleur qui nous fait la mousson
Le tournesol, le tournesol
Une fleur qui nous fait une chanson
Le tournesol, le tournesol

la la la; la la la..................
la la la; la la la..................

Le tournesol, le tournesol
N´a pas besoin d´une boussole
Ni d´arc-en-ciel, ni d´arc-en ciel
Pour se tourner vers le soleil.

a263c8ab

Posté par Florelle à 12:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


27 juin 2011

Un Chat pas comme les autres

C'est trois fois rien...une de mes fantaisie...

C'est un fantaisiste , un original,

 un artiste peu banal...

Faisant un somme dans la jardin

insensiblement il s'est "fondu" parmi les fleurs

allant jusqu'à s'en vètir sans façon !

Quelques traits de plume ,des découpages

voici  le "CHATFLEUR"

un sacré farceur...


signature_3


 

Posté par Florelle à 14:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mai 2011

Hou hou...On est pas n'importe Qui....

070618163110_89

013

Quand tu rencontres un arbre dans la rue,
dis-lui bonjour sans attendre qu'il te salue. C'est
distrait, les arbres.
Si c'est un vieux, dis-lui « Monsieur». De toute
façon, appelle-le par son nom: Chêne, Bouleau,
Sapin, Tilleul... Il y sera sensible.
Au besoin aide-le à traverser. Les arbres, ça
n'est pas encore habitué à toutes ces autos.
Même chose avec les fleurs, les oiseaux, les
poissons: appelle-les par leur nom de famille.
On n'est pas n'importe qui ! Si tu veux être tout
à fait gentil, dis « Madame la Rose» à l'églantine;
on oublie un peu trop qu'elle y a droit.

JEAN ROUSSELOT
Petits Poèmes pour coeurs pas cuits,
Ed. St-Germain-des-Prés

brillants217009

Posté par Florelle à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 mars 2011

C'est l'Printemps

782afe68

Oui il est là tout fringant ...c'que ça fait du bien...

.Hier j'ai rencontré un bourdon tout neuf un peu maladroit ,ébouriffé de joie ce devait être son premir vol.

.tout petit il m'a semblé perdu..

.Alors m'est revnu la chanson d'Henri Salvador "L'Abeille et le Papillon" écoutez là si "ça vous chante

http://www.deezer.com/fr/music/henri-salvador#music/playlist/l-abeille-et-le-papillon-58688029

Une abeille un jour de printemps
Voletait, voletait gaiement
Sur la rose bruyère en fleur
Dont si douce est l’odeur

Au pied de la bruyère en fleur
Une pauvre chenille en pleur
Regardait voler dans le ciel
La petite et son miel

Et la pauvre chenille en sanglots
Lui disait "Je vous aime"
Mais l’abeille là-haut, tout là-haut
N’entendait pas un mot

Cependant que les jours passaient
La chenille toujours pleurait
Et l’abeille volait gaiement
Dans le ciel du printemps

Après avoir pleuré jusqu’à la nuit
Notre chenille s’endormit
Mais le soleil de ses rayons
Vint éveiller un papillon

Et sur une bruyère en fleur
Notre abeille a donné son cœur
Tandis que chantaient les grillons,
Au petit papillon

Par les bois, les champs et les jardins
Se frôlant de leurs ailes
Ils butinent la rose et le thym
Dans l’air frais du matin

Ma petite histoire est finie
Elle montre que dans la vie
Quand on est guidé par l’amour,
On triomphe toujours
On triomphe toujours
On triomphe toujours.
 
Bisous papillons
Oui je sais ....pas de Boudon...
 mais il était si mignon....

Posté par Florelle à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 août 2010

Enchantement...j'aime tant...

29089ad3

A chaque fois que je relis ce poème d'Aragon ,je "tombe en amour" comme disent nos amis québequois...Alors je le recopie ici pour le plaisir...

Les Yeux d’Elsa
Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire J’ai vu tous les soleils y venir se mirer S’y jeter à mourir tous les désespérés Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire
À l’ombre des oiseaux c’est l’océan troublé Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent L’été taille la nue au tablier des anges Le ciel n’est jamais bleu comme il l’est sur les blés
Les vents chassent en vain les chagrins de l’azur Tes yeux plus clairs que lui lorsqu’une larme y luit Tes yeux rendent jaloux le ciel d’après la pluie Le verre n’est jamais si bleu qu’à sa brisure
Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée Sept glaives ont percé le prisme des couleurs Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs L’iris troué de noir plus bleu d’être endeuillé
Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche Par où se reproduit le miracle des Rois Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois Le manteau de Marie accroché dans la crèche
Une bouche suffit au mois de Mai des mots Pour toutes les chansons et pour tous les hélas Trop peu d’un firmament pour des millions d’astres Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux
L’enfant accaparé par les belles images Écarquille les siens moins démesurément Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens On dirait que l’averse ouvre des fleurs sauvages
Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où Des insectes défont leurs amours violentes Je suis pris au filet des étoiles filantes Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d’août
J’ai retiré ce radium de la pechblende Et j’ai brûlé mes doigts à ce feu défendu Ô paradis cent fois retrouvé reperdu Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes
Il advint qu’un beau soir l’univers se brisa Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent Moi je voyais briller au-dessus de la mer Les yeux d’Elsa les yeux d’Elsa les yeux d’Elsa

Louis Aragon Extrait de "Les Yeux d’Elsa"

abf96d99

Posté par Florelle à 11:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 juin 2010

Le beau partage...

-

Posté par Florelle à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,