Adèle et Nana

41804587

A CLOCHE PIEDS

 

Dans les vignes

Adèle et Nana

Jouent à l'Oiseau-Chat.

nmdxm288

Bien à l'aise sous les feuilles

Elles grapillent les graines blonde

Au goût sucré!

Les abeilles dansent la ronde

sur le bleu des centaurées.

Les enfants accueillent

en riant leur copain-chat

qui s'en façon égratigne

en jouant la peau tendre

de leurs bras.

A l'orée du bois là bas

passent les ramures

d'un cerf dans le soleil

époustouflant l'herbe tendre

de ses sabot durs.

A la cantonnade les petites

s'interpellent dans le soir bleu

où traînent les raies

du soleil couchant!

Belle

Posté par Florelle à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


26 mars 2011

C'est l'Printemps

782afe68

Oui il est là tout fringant ...c'que ça fait du bien...

.Hier j'ai rencontré un bourdon tout neuf un peu maladroit ,ébouriffé de joie ce devait être son premir vol.

.tout petit il m'a semblé perdu..

.Alors m'est revnu la chanson d'Henri Salvador "L'Abeille et le Papillon" écoutez là si "ça vous chante

http://www.deezer.com/fr/music/henri-salvador#music/playlist/l-abeille-et-le-papillon-58688029

Une abeille un jour de printemps
Voletait, voletait gaiement
Sur la rose bruyère en fleur
Dont si douce est l’odeur

Au pied de la bruyère en fleur
Une pauvre chenille en pleur
Regardait voler dans le ciel
La petite et son miel

Et la pauvre chenille en sanglots
Lui disait "Je vous aime"
Mais l’abeille là-haut, tout là-haut
N’entendait pas un mot

Cependant que les jours passaient
La chenille toujours pleurait
Et l’abeille volait gaiement
Dans le ciel du printemps

Après avoir pleuré jusqu’à la nuit
Notre chenille s’endormit
Mais le soleil de ses rayons
Vint éveiller un papillon

Et sur une bruyère en fleur
Notre abeille a donné son cœur
Tandis que chantaient les grillons,
Au petit papillon

Par les bois, les champs et les jardins
Se frôlant de leurs ailes
Ils butinent la rose et le thym
Dans l’air frais du matin

Ma petite histoire est finie
Elle montre que dans la vie
Quand on est guidé par l’amour,
On triomphe toujours
On triomphe toujours
On triomphe toujours.
 
Bisous papillons
Oui je sais ....pas de Boudon...
 mais il était si mignon....

Posté par Florelle à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 juillet 2010

Qui sait...

pixiz_4c34a69bbfafc

Qui sait

Peut être , qu’un beau matin , tu te lèveras
sans te préoccuper de l’heure ,
tu seras attentive au temps qu’il fait ,
tu te mettras à son écoute à celles des Chats ,
de la Maison , du Ciel et du Jardin
Mais ça tu le fais déjà!
Puis un autre jour ,tu délaisseras le lave linge
simplement
pour le plaisir de laver à la main un peu de linge
comme autrefois en faisant mousser le savon dans l’eau
tu te sentiras bien !

Puis un autre tu feras le ménage juste celui
qu’il te soit possible de faire
pour l’odeur de la cire ,
des meubles qui brillent dans un rayon de lumière !
Peu à peu tu poseras plumes et crayons ,
et selon ta fantaisie peut être rangeras tu
peintures et pastels  le « Des-ordre »
des feuilles volantes ,
des cahiers et albums de papiers
dessin blanc et couleurs !
Ensuite un autre jour ou une autre semaine
fermeras tu le téléviseur , l’ordinateur
peut être même les débrancheras tu ?
Seuls , les Livres trouverons grâce
devant ce remue ménage !

Tes Contes , tes Histoires , tes Poésies
et « tutti quanti »tu les conteras aux Chats ,
au Jardin , aux Arbres , aux Fleurs ,
au Ciel et aux Nuages ,
à la Terre , aux Oiseaux , aux Papillons.
Même si ça se trouve télépathiquement
sans parler mais peut être
en chantant ,puisque ces Compagnons là
ne lisent pas sauf dans les coeurs !

Pour t’abreuver de la beauté qui t’entoure
tu ouvriras ton regard tout grand
en disant tout bas « que c’est beau » !
afin ne pas déranger la Brise légère ,
effeuiller les Roses , les Balsamine et la Marjolaine
ou effrayer les Coccinelles et les Libellules !
Faire et refaire les gestes tant de fois répétés
avec toutefois davantage de soin et d’attention
comme on fait une Prière ,
heureuse de pouvoir les faire
encore tout simplement !

Tu offriras ton visage à la Pluie froufroutante
et tes cheveux au Vent chahuteur ,
à la caresse du zéphir du soir

et des matins chantants !
Au Jardin tu t’assièras sur le banc
pour écouter la chanson du Temps  ,
puis à l’Automne venu ,
tu rallumeras le Feu dans la cheminée
pour rêver devant les flammes dansantes
et dans sa chaleur bienfaisante !
Rester sans rien faire !

Etre simplement et qui sait
.Peut être qu’un jour , un soir ,
une nuit comme les autres t’endormiras tu
pour t’éveiller de l’Autre Côté du Soleil
où babillent les Anges et les Abeilles ?
Mais pas tout de suite,
TU as le Temps !

Chanteplume
Extrait "Des Mots sans Histoires"
Jeanne Chanteplume(1990)

Posté par Florelle à 11:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 septembre 2009

Le Jardin des Champs...5

JARDIN

Elle ne va pas très souvent au Jardin des Champs ; c’est Son Domaine à Lui ;elle ne se reconnaît pas le droit d’y arriver comme ça sans tambour ni trompette . Elle sait trop bien qu’Il a besoin de solitude pour se « retrouver » après les longues heures de travail .   Pour elle ce Jardin c’est Son Luxe à lui bien mérité à son avis !

         « Je viendrais ce soir te retrouver  lui dit elle ; comme ça Il sait qu’Il est Libre !

               Pourtant ,pourtant la vie décide parfois !

ELLECHAPEAU

Elle est partie un soir pour le Jardin , sans penser qu’elle ne le lui avait pas dit qu’elle viendrait , ça ne lui a même pas effleuré l’esprit !Du sentier elle le voyait de loin aller et venir .Elle l’a appelé .Il n’a pas entendu Alors elle a continué tout en se demandant ce qu’il pouvait bien faire pour être absorbé comme ça d’habitude Il lui répond .

LUI2

La barrière est grande ouverte .Il est immobile prés du puits . Elle approche en suivant l’allée ; il ne tourne pas la tête vers elle comme il a l’habitude .Il parle doucement , mais à qui ? elle ne voit personne .A quelques pas de lui , elle n’ose pas bouger , ni l’appeler , et toujours ces paroles inaudibles qui ressemblent au bruissement de la brise ; il lui semble comprendre :

« Oui , oui , voilà », il retire ses mains en coupe plongées jusqu’à présent dans l’eau d’un baquet d’où elles s’égouttent en perles cristallines dans le soleil du soir C’est alors seulement qu’elle voit les abeillesanim297

anim297ABEILLESMAINanim297

de plus en plus nombreuses qui l’entourent .Elles se posent sur ses épaules , ses bras nus pour rejoindre ses mains remplies d’eau où elles…s’abreuvent ! Plusieurs fois , en gestes ralentis il plonge ses mains dans l’eau tiède puis les remonte en émettant le murmure qu’elle a entendu !Pendant ce temps les « butineuses » ne bougent pas elles semblent attentives . Elle a l’impression qu’elles savent !

abeilles_54

anim301

                à suivre...

Posté par Florelle à 11:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,