15 novembre 2011

YHAN le KARTUSTA et la belle AWEN un de mes contes

 54hnm 

Les Légendes

du Pays

de

L’ EN de ça   L’ EAU- de -Là…..

12-09-05@10h581532315454

 

 YHAN  Le KARTUSTA

g854ikdn

 

                                    Sur la lande bleue est un homme :

Yhan Tréguélec d’Armor . Il  vit de rien, ne parle guère ,

ou si peu que l’on ne connaît pas

 Le son de sa voix .

Sur la lande bleue ,il attend le jour

Où Awen sera de retour….

C ‘est la Fille du Vent du Nord…

Elle venait jadis porter

 Les Fruits du Monde Blanc

A celui des Hommes de Belle Volonté .

Or , une nuit de grand vent , Awen s’est perdue

 Entre le Firmament et la Mer-Océane !

Le Fils de la Lumière ,

Plus beau que les Oiseaux de Haute Mer d’Irlande :

-« Le Kartusta », se met en quête pour la retrouver

….Hélas ,nulle part ne la trouve !

Le Vent d’Autan lui murmure :

-« Attends ,patiente ,Elle reviendra ».

-« Oui , bien sûr Elle reviendra ,

mod_article3771506_5

Portée par la Brise »  ,pense –« Le Kartusta »….

….Depuis Yhan Tréguélec attend le retour

 De sa Belle Awen !

…..C’est lui le Fils de la Lumière…

Nuit et jour, depuis des lustres , il attend !

Patient , sur la lande bleue…il attend….

Sur la plage blonde…sur les galets blancs…

Il attend !

Quand la Mer-Océane gronde ,

Il appelle les goëlands qui lui répondent

En glissant sous le Vent Tempètueux .

Enfin un jour ,au matin levant ,

Lorsque la Mer- Océane se fait nacre et argent ,

Au loin , à l’horizon –« Le Kartusta »

Voit surgir à fleur des vagues scintillantes

         La Blanche Frégate ! Il espère , il attend,

     Ô comme il attend….

fe6d454f

Il pleure et rit de bonheur , vibrant ;

Il danse de joie…il attend

Presqu’en extase , il tend les bras…

Hélas , passent les heures à l’Horloge du Temps ,

L’angoisse l’étreint et…rien  ,

Personne ne vient !

La Blanche Frégate disparaît dans la lumière

Du couchant , entre le Ciel et l’Océan !

La Mer-Océane brille , miroite de mille paillettes d’or .

La Brise Marine a fait le tour de la Terre ,

Et vient déposer le parfum de l’ Aimée

Au Cœur du –« Kartusta » !

Assis sur les rochers ,

 En surplomb des vagues frémissantes ,

Le regard perdu au loin ,

Il tressaille à l’ approche parfumée…

-« Awen…ou es tu ?

-Je suis  là près de toi » !

Il entend la voix douce , tend l’ oreille

Pense s’être trompé…La voix subtile murmure

 Dans le Vent qui respire…

L’ Océan est immobile , la Brise soupire !

-« Awen , reviens » ,supplie t’il…

Un soupçon de Zéphir lui répond .

-« Yhan le Kartusta » attend ,

Il sait qu’Elle reviendra.

Il attend … Confiant…. Aimant !

Le Printemps est passé ,

L’Eté s’en va ,

L’Automne est venu ,

         et

L’Hiver est déjà là…..

Il arrive un matin de grand froid ,

Tout en tempête , en chemin il a perdu

Sa translucide blancheur .

Galopant à pas de géant ,

A coups de poings , à coups de gueule ouverte ,

Il provoque , attaque hargneux , féroce ,

La Mer-Océane ! Celle-ci frange d’ écume

Son somptueux manteau d’ émeraude ,

Et lance haut son cri de  guerre contre ce rustre

 Qui la bouscule et la bascule

En feulant ,et bafoue sa Dignité !

La résistance de la Mer-Océane

Rend fous de colère les valets Tempestaïres

Qui la fouaillent de plus en plus .

Alors ,  Elle appelle à son aide

mod_article1719567_1

L’Etalon Blanc…Le Roi des Chevaux-Fées !

Il surgit des fonds marins verts et bleus

Tel  une magistrale tornade immaculée ,

Le front ceint d’Or et d’Argent ,

Et balaie de son ample queue Les Tempestaïres vaincus !

Le calme revenu , à longs pas souples et dansants ,

Il vient poser sa tête sur l’ épaule du-« Kartusta » !

Celui-ci caresse doucement les naseaux de velours blanc .

Les yeux sombres où s’ allument des étoiles ,

Semblent vouloir le consoler de l’absence

d’ Awen son Aimée !

Puis en un trot élégant , royal

Il se fond  dans l’ écume

Afin de rejoindre la Cour Enchantée

De la fougueuse Mer-Océane !

Au matin du solstice d’ hiver

Le ciel est rose et or .

-« Yhan le Kartusta » a veillé sous les étoiles

Attendant Awen Sa Bien Aimée .

La nuit bleue  l’ a enveloppée de douceur…

Pourtant , il gèle , mais le froid ne l’ atteint pas.

Son Cœur est brûlant !

Cette nuit là s’ est accompli

Ce  qui était prévu depuis l’ Aube des Temps….

Ebahi , Yhan assiste à ce prodige :

L’ Océan et la Mer se séparent :

La Mer prend sa Liberté !

L ’Océan s’ incline devant la Beauté et la Grâce ;

En vagues douces  et  profonds remous ,

Ils se caressent , s’ enroulent

En de voluptueuses étreintes

Vertes et Bleues !

L’ Ame Agit au Cœur de l’ Eau Divine ,

Afin que le Ciel s’ entrouvre

En jaillissements de Lumière

Et que puissent descendre

Entre le PERE et la MERE

Enfin Ré-UNIS

Dans une profonde Union :

7e6ffbae

AWEN la FIANCEE ,

L’  ESPRIT de LUMIERE,

de

-« YHAN le KARTUSTA »

 

Le Vent d’ hiver s’ est enfui….

Au cœur de la Lande Bleue

Emaillée de fleurs multicolores

Awen et le Kartusta

 Marchent en se donnant la main .

Que se disent ils ?

Quel chant murmurent leurs Ames ?

La brise frissonne dans les cheveux

De Awen la douce Aimée .

Les mouettes dansent

 Dans les rayons du soleil .

Alanguie l’ immensité Océane…rêve !

Awen  la Bien Aimée a fait le tour de la Terre ,

Des Planètes…

             Des Etoiles….

                              Des Galaxies….

Elle a visitée de multiples Mondes  ,

Et Cosmogonies……

Lui ,

 L’a attendue , Confiant , Aimant….

Il a vu  Le Pére-Océan

S’ incliner devant la Grâce et la Beauté

De la Mer-Océane ,

Pour que l’ ESPRIT de HAUTE-VENUE

Epouse celui de la TERRE !

Entrelacés , Ils sont  CHEMIN de VIE ,

3427l8j6

VAISSEAUX de la TERRE

Pour  LE PARADIS,

                 YHAN le KARTUSTA

            et                 AWEN la FLEUR de VIE !

                                                                                                                                             JEANNE

                                                                      

PEUT  ETRE…

Posté par Florelle à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,