12 mars 2012

ECOUTE....

8a2daabe

"Ecoute la nuit

Ses portées d'étoiles

Musiquent la mer."...

(extrait des Poèmes de Charles Le Quintrec

dans

LA SOURCE ET LE SECRET

en ouvrant ce livre je  retrouve ces vers qui me ravissent...

pour accompagner ce lundi bien chargé en émotions..

3d511b02

 

Mes vers fuiraient, doux et frêles,
Vers votre jardin si beau,
Si mes vers avaient des ailes,
Des ailes comme l'oiseau.

 

Il voleraient, étincelles,
Vers votre foyer qui rit,
Si mes vers avaient des ailes,
Des ailes comme l'esprit.

 

Près de vous, purs et fidèles,
Ils accourraient nuit et jour,
Si mes vers avaient des ailes,
Des ailes comme l'amour.

Victor Hugo


Posté par Florelle à 10:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 août 2010

Enchantement...j'aime tant...

29089ad3

A chaque fois que je relis ce poème d'Aragon ,je "tombe en amour" comme disent nos amis québequois...Alors je le recopie ici pour le plaisir...

Les Yeux d’Elsa
Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire J’ai vu tous les soleils y venir se mirer S’y jeter à mourir tous les désespérés Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire
À l’ombre des oiseaux c’est l’océan troublé Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent L’été taille la nue au tablier des anges Le ciel n’est jamais bleu comme il l’est sur les blés
Les vents chassent en vain les chagrins de l’azur Tes yeux plus clairs que lui lorsqu’une larme y luit Tes yeux rendent jaloux le ciel d’après la pluie Le verre n’est jamais si bleu qu’à sa brisure
Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée Sept glaives ont percé le prisme des couleurs Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs L’iris troué de noir plus bleu d’être endeuillé
Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche Par où se reproduit le miracle des Rois Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois Le manteau de Marie accroché dans la crèche
Une bouche suffit au mois de Mai des mots Pour toutes les chansons et pour tous les hélas Trop peu d’un firmament pour des millions d’astres Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux
L’enfant accaparé par les belles images Écarquille les siens moins démesurément Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens On dirait que l’averse ouvre des fleurs sauvages
Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où Des insectes défont leurs amours violentes Je suis pris au filet des étoiles filantes Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d’août
J’ai retiré ce radium de la pechblende Et j’ai brûlé mes doigts à ce feu défendu Ô paradis cent fois retrouvé reperdu Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes
Il advint qu’un beau soir l’univers se brisa Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent Moi je voyais briller au-dessus de la mer Les yeux d’Elsa les yeux d’Elsa les yeux d’Elsa

Louis Aragon Extrait de "Les Yeux d’Elsa"

abf96d99

Posté par Florelle à 11:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 septembre 2009

Une Tourterelle...8

HOMME5

Il prend ma main , la pose sur son coeur qui bat 'un baroud' d'honneur...Je ne pose pas de questions , me sens toute petite...impuissante...Il est si fatigué....j'aimerais le câliner comme un enfant , le consoler... le bercer ....mais je n'ose !Le Baladin du Vent s'assied à ses piedx blessés par les longues marches qu'il a faites et pour bercer sa peine avec ses cantilènes... qui apaisent mon Frère !

A la nuit tombée Il va au jardin s'asseoir entre l'olivier et l'arbre de Judée fleurit de rose....C'est ainsi que ce soir , sans le vouloir ,je Les vois...Ils sont Trois...Ne voulant pas Les déranger je reste prés du noisetier où je m'appuie de l'épaule...Lui est debout la tête levée vers le ciel frémissant d'étoiles , le Baladin du Vent est tout contre Lui...le Troisième Les enveloppe dans une étreinte d'Amour ! Ainsi , immobiles il émane d'Eux une lumière dorée , palpitante comme un coeur....En vagues douces elle monte jusqu'aux étoiles et en redescend  comme une symphonie pour inonder la  Terre ..

Je suis sans voix , bouleversée à un point tel que je ne sais plus....je ne sais pas ce qui se passe et va au delà de l'imaginaire !Elle me rejoint , passe son bras sous le mien....ensemble nous contemplons l'Inimaginable ! Combien de temps sommes nous restées ainsi toutes les deux , je ne saurais le dire...Insensiblement la lumière se résorbe en Lui!  IL EST SEUL à présent ,  et va lentement  s'asseoir entre l'olivier et l'arbre de Judée  appuyant son dos contre le mur de pierre sèches ! La nuit me semble plus sombre .Elle m 'entraîne doucement vers la terrasse....La brise se lève parfumée d'odeurs florales mêlées aux effluves de l'océan!

signature_roseà suivre...

Posté par Florelle à 09:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 septembre 2009

Une Tourterelle roucoule... 1

7fkur55t

C'est  une histoire de 'Rencontre'

Ouverture...

Je n'ai pas rêvé....je garde l'intensité de Paix et de Joie qu'il m'a été donné d'accueillir ! Qui sont ils ces  voyageurs ? Alors que je suis souffrante et seule ces jours là...Sans que je les attendent Ils arrivent comme si de rien n'étaient...Ils repartiront de la même façon !

Entre temps pendant cette 'rencontre' une étrange connivence s'établit entre Eux et moi , faite de complicité tendre toute en nuance ,où chaque mot, chaque geste , chaque intonnation de voix a une importance insoupçonnée !N'est il pas vrai que le Spirituel , l'Eveil se révèlent souvent dans le quotidien ? Je le sais....mais en faire l'expérience c'est autre chose....Bien sûr il est bon de laisser de côté les 'si' , les 'comment' , les 'pourquoi' qui brisent si souvent les rencontres!

Sans aucune crainte , il suffit d'ouvrir son coeur pour laisser agir le Frôlement de l'Esprit ! C 'est tout simple....trop peut être !N'est il pas dit aussi 'C'est en recevant , que l'on donne?' Accepter ma fragilité du moment  n'est pas une mince affaire pour moi...Ce matin là , en le faisant j'ai ouvert la Porte de ce Passage étrange où passent les Anges !

      

'Laisse faire....Laisse moi faire !'dit il..

'Faites moi la grâce de faire cela pour vous !' Dit elle..

J'ai laissé faire sans leur poser de questions ,

sans  me poser de questions....J'ai reçu au centuple..

'Le coeur sait...'ai je entendu...

Les Clins Dieu...existent ....

                                  A suivre....

signature_rose

Posté par Florelle à 11:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 septembre 2009

Mes Epousailles

Mannick

specialcouplepetit

 
Mes épousailles  

Paroles et Musique: Marie-Annick Rétif   1980  "...c'est par amour"

42

 
Les nuages ont brisé mes armures et le jour s'est levé
Le soleil est sorti de la mare et le vent du pommier
Dans la mousse et la menthe sauvage me suis éveillée
J'ai rompu les barreaux de ma cage et je t'ai rencontré !

Les broussailles abritaient la fontaine où le feu m'a suivie
J'ai trouvé les anneaux de la chaîne et de l'eau dans le puits
J'ai brûlé ma chemise de laine et ma jupe fleurie
Les zéphyrs ont sucré mon haleine et je t'ai poursuivi !

J'ai couru dans le champs des étoiles, à côté du chemin
Le printemps bouillonnait dans mes voiles et je n'en savais rien
Je voulais te donner une escale au brasier de mes reins
Pour m'offrir à tes feux de Bengale et je t'ai pris la main

Tes orages ont forcé mes collines et les arbres ont gémi
Pas à pas mes cascades câlines ont chanté sous la pluie
J'ai choisi le sentier des ondines à la place d'un lit
Et là-bas dans les herbes félines, enfin, je t'ai dit oui !
jeanne11

Posté par Florelle à 10:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,