11 octobre 2009

N'oublies pas....

Papillon_Bleu124429707959_gros

Un livre ,une auteure qui me touchent infiniment

Extrait du livre de Christiane SINGER:

« N‘OUBLIES PAS LES CHEVAUX ECUMANTS DU PASSE»

«Errer dans les chantiers du monde, sur l'emplacement de la mosquée Bleue ou de l'abbaye du Thoronet quelques jours avant le premier coup de pioche quand y paissaient encore les moutons et y cabriolaient les chèvres. Marcher la nuit dans New York et y entendre bruire la forêt sacrée des Iroquois. Rejoindre le moment de bifurcation où la vie s'invente de neuf.»

Il faut se répéter sans se lasser que ce qui existe sur terre n'est qu'une ombre du possible, une option entre mille autres.

Comme une fenêtre ouverte sur le monde, les paroles de Christiane Singer ont le ton libre d'une conversation intime. Profonde sans jamais être inaccessible, simple sans être légère, elle nous invite à la réflexion et au partage, évoquant au fil de cette méditation aussi lumineuse que sensible le monde tel que nous le vivons, au carrefour de nos émotions et de nos attentes.

Nourrissant son récit de souvenirs, d'anecdotes, de contes et de récits mystiques, l'auteur d'Éloge du mariage et de Où cours-tu ? atteint, avec une grâce infinie, l'intime et l'universel, dans ce livre de sagesse dont on ressort apaisé et radieux.»

texte de Evelyne Merlach

* * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * *

42

« Dans l’avancée de la maturité et l’approche de la vieillesse , il y a un autre phénomène qui frappe : le rajeunissement progressif du cœur et de l’âme .

Extrait page 135 du livre « N’oublies pas les chevaux écumants du passé. »

et aussi:

«  Il faut se répéter sans se lasser que ce qui existe sur terre n'est qu'une ombre du possible, une option entre mille autres. »

bouquet_cligno

Posté par Florelle à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04 octobre 2009

Une Chanson

CORNEILLE avec Corneille

Pour un moment se spleen

Une chanson tendre de CORNEILLE que j'aime beaucoup ,la voix bouleversante et le texte

Le Bon Dieu Est Une Femme :
La terre saigne depuis la nuit des temps
De grandes misères et de guerres souvent
Et pour chaque soldat qui rentre,
une femme attend
Les hommes, les pires et les tout-puissants
Les pires bourreaux et même Adolf vivant
Avaient tous au moins une femme qui
les aimait tant

Quand c'est pas une soeur, c'est une mère qui aime
Et quand c'est pas la mère , c'est l'épouse qui aime
Et quand c'est pas l'épouse, c'est une autre femme
Ou une maîtresse qui espère alors

{Refrain:}
Si c'est vrai qu'elles nous pardonnent tout
Si c'est vrai qu'elles nous aiment malgré tout
Si c'est vrai qu'elles donnent aux hommes le jour
Moi je dis, que le bon Dieu est une femme

Nos mères paient depuis la nuit des temps
Depuis l'histoire de la pomme d'Adam
Elles portent les maux et les torts du monde,
tout leur vivant
Le ciel bénisse la femme qui aime encore
Un infidèle jusqu'a la mort
Faut être Dieu pour être trahis et aimer plus fort

Quand c'est pas une soeur, c'est une mère qui aime
Et quand c'est pas la mère , c'est l'épouse qui aime
Et quand c'est pas l'épouse, c'est une autre femme
Ou une maîtresse qui espère alors

{au Refrain}

Si l'or du monde était dans la main d'une femme
On lui ferait la cour pour l'avoir
Imagine les hommes s'ils n'avaient qu'à chanter
l'amour pour avoir

FEMENFANT

Posté par Florelle à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 septembre 2009

Un Souffle...

COTE SACREE avec ILLIANS Ylric

Je ne résiste pas à te partager ce poème de Charles Le Quintrec combien cher à mon coeur...Imagines , un soir d'été je suis partie en balade en bord de mer avec une de mes filles à Chatelaillon..Ce soir là il y avait une braderie , habituellement je n'en suis guère friande ,En baguenaudant dans les rues animées je fus attirée par une librairie (comme d'habitude)..Les livres débordaient jusque sur le trottoir et bien évidemment je feuillette,admire les somptueux...lorsque le coin d'une couverture blanche me fait de l'oeil , là tout en dessous des autres que j'enlève avec précaution car je les aime ces sacrés bouquins quels qu'ils soient....Un livre blanc où je lis ;

Charles Le Quintrec

"LA SOURCE ET LE SECRET"

Poèmes

depuis nous ne nous quittons plus.....

voici le poème

"Des oiseux sur le rivage

Et la mer est à l'ouvrage

Des falaises par-dessus

Les mouettes nées songeuses

Et de lumière friandes

Rassemblées par le jusant

Dans les roseurs du couchant

Ecoutent mûrir les vents

Qui les voleront ensemble".

Posté par Florelle à 11:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 septembre 2009

Amuses-Temps

 

Le temps écoute est une expression de chez moi....

lorsque le temps hésite entre le gris et le bleu....quand le silence s'installe...

Aujoud'hui c'est le temps qu'il fait,et je prends le temps

de bavarder un court instant avec toi...

.De temps en temps j'aime me poser là  au fil du temps bleu , gris ou multicolore !

Les pâquerettes font un tapis au jardin....

Les tourterelles roucoulent tôt le matin

et j'aime ces instants bonheur le temps d'un repose-temps

où je ne suis pas obligée de courir aprés le temps.....

J'ai le temps pour moi en ce moment ...

J'en profite à plein temps....

A bientôt su tu as le temps de lire ces "amuses-temps"!

Posté par Florelle à 16:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 septembre 2009

Petite Pause

signature_8

 

Quel drôle de nom me diras tu... iI m'a frôlé du bout de l'aile alors que je me reposais dans une raie de soleil en mon jardin à l'abri  du vent de mer qui souffle!Assise sur ma vieille balancelle,la chatte Mitzi ronronnant auprés de moi je me suis sentie si bien tout d'un coup que je me suis dit que cet instant si présent m'était un vrai..

"Repose Coeur'"comme une sorte de jardin des Béatitudes...

Alors je me suis bien gardée de me remettre en route et suis restée je ne sais combien de temps dans  ce Jardin du Repose-Coeur !

ll est vrai que nous avons besoin de ces instants où tout nous dit :

'Apaises toi...laisse passer le  temps..souffle un peu'!

Alors m'est revenu en mémoire cette bribe d'un poème de Fr.Bernard :

"Dans l'oratoire de mon coeur

Je Te retouve...

Au fil des jours

Ne plus rien avoir à soi

Que le long apprentissage

D'un abandon...."

signature_2

Posté par Florelle à 11:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,