30 septembre 2011

La Vie est Lumière

diaporama photos comboost
By ComBoost - plein écran - albums - tirage photo - livres photos

Posté par Florelle à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Moment Cadeau...

0114

Hier matin alors que j'attendais pour régler mes achats...un regard de lumière a rencontré le mien  accompagné d'un sourire et d'un "gazouilils",ceux d'un bébé de quatre mois (une petite fille) ) couchée sur les bras de sa jeune et ravissante maman....j'en fus éblouïe et le suis encore...

mod_article3632510_12

Posté par Florelle à 10:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2011

Le bel hommage pour les...Jeanne dont je suis !!

Copie de A ROMAN

Jeanne,

Enfin je vais vous dire
Combien je soupire
Vous êtes si loin, si loin d'ici
Des siècles nous séparent
Et mon coeur s'égare
Un amour subtil l'a pris
 
Et je chante ma peine
Loin de celle que j'aime
L'âme pleine de mélancolie
 
Et je chante ma peine
Loin de celle que j'aime
L'âme pleine de mélancolie
 
Jeanne,
J'aurais aimé vous plaire
Et je désespère
De venir un soir à vos genoux
Vous n'êtes qu'une image
Perdue dans les âges
Et moi dans l'amour de vous
 
Et je chante ma peine
Loin de celle que j'aime
L'âme pleine de mélancolie
 
Et je chante ma peine
Loin de celle que j'aime
L'âme pleine de mélancolie
 
Jeanne, 
Si la vie est un rêve
Que l'amour relève
Tout contre vous Jeanne, au bois dormant
Vous prendriez ma vie
Je prendrai votre main
Nous irions dans un lit comme des amants
 
Et je chante ma peine
Loin de celle que j'aime
L'âme pleine de mélancolie
 
Et je chante ma peine
Loin de celle que j'aime
L'âme pleine de mélancolie
 
Jeanne...
Jeanne,
Vous n'êtes qu'une image
Perdue dans les âges
 
Et je chante ma peine
Loin de celle que j'aime
L'âme pleine de mélancolie
 
Et je chante ma peine
Loin de celle que j'aime
L'âme pleine de mélancolie

 
 intimacy

 signature_1COEURAIMANTgif

Posté par Florelle à 11:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 septembre 2011

Séraphine Louis dite de Senlis Peintre Visionnaire

76503_298

Humble femme de ménage, de son vrai nom Louis, Séraphine de Senlis est dévorée par l'envie de peindre, cette fameuse nécessité intérieure dont parlait Kandinsky à propos de tout artiste gagné par le vrai désir de création. Or c'est dans cette ville de Senlis, où baigne encore un climat gothique, que l'esthète et collectionneur allemand Wilhelm Uhde découvre le talent et la personnalité de celle qui était sa femme de ménage. Uhde est stupéfait par la puissance, l'ampleur et surtout l'intensité qui se dégage des compositions florales peintes par Séraphine. Si elle rejoint la famille des peintres primitifs par la manière dont on la désigne, sa peinture entre elle aussi dans ce monde étrange du primitivisme. Uhde voit dans ses oeuvres l'expression du primitivisme moderne, c'est-à-dire la puissance de représenter le monde de l'inconscient libéré de toute école, de tout académisme ou de toute filiation.

un conseil cliques sur le plein écran de la vidéo et

Emerveilles toi !!!!

signature_3

Posté par Florelle à 12:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 septembre 2011

Ecologie...

 ART117450

 
 Écologistes toute une  réflexion!!!        
A la caisse d'un super marché une vieille femme choisit un sac  en plastique pour ranger ses achats.

La caissière lui a alors reproché  de ne pas se mettre à « l'écologie » et lui dit:  
"Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement  écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a  gaspillé toutes les ressources! " 

La vieille  femme s'est excusée auprès de la caissière et a expliqué: " Je suis  désolée, nous n'avions pas de mouvement écologique dans mon  temps." 

 Alors  qu'elle quittait le magasin, la mine déconfite, la caissière en rajouta:   " Ce sont des gens comme vous qui ont  ruiné toutes les ressources à notre dépens. C'est vrai, vous ne  considériez absolument pas la protection de l'environnement dans votre  temps! "

tribulation_caissiere_iamge1
 La vieille dame admît qu'à  l'époque, on retournait les bouteilles de lait, les bouteilles de Coke  et de bière au magasin. Le magasin les renvoyait à l'usine pour être  lavées, stérilisées et remplies à nouveau; on utilisait les mêmes  bouteilles à plusieurs reprises. À cette époque, les bouteilles étaient  réellement recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement  écologique. 
De mon temps, on montait l'escalier  à pied: on n'avait pas d'escaliers roulants dans tous les magasins ou  dans les bureaux. On marchait jusqu'à l'épicerie du coin aussi. On ne  prenait pas sa voiture à chaque fois qu'il fallait se déplacer de deux  rues. Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.  

vieille1

À l'époque,  on lavait les couches de bébé; on ne connaissait pas les couches  jetables. On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde à linge;  pas dans un machine avalant 3000watts à l'heure. On utilisait l'énergie  éolienne et solaire pour vraiment sécher les vêtements.  
À l'époque, on recyclait systématiquement les vêtements  qui passaient d'un frère ou d'une s½ur à l'autre. C'est vrai ! on ne  connaissait pas le mouvement écologique. 

a34d4a30
À  l'époque, on n'avait qu'une TV ou une radio dans la maison; pas une télé  dans chaque chambre. Et la télévision avait un petit écran de la taille  d'une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l'État du Texas.  
Dans la cuisine, on s'activait pour fouetter les  préparations culinaires et pour préparer les repas; on ne disposait pas  de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans  efforts et qui bouffent des watts autant qu'EDF en produit. 


ltguv231Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la  poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate,  dans des boites ayant déjà servies, pas des bulles en mousse de  polystyrène ou en plastique. 
À l'époque, on  utilisait l'huile de coude pour tondre le gazon; on n'avait pas de  tondeuses à essence auto-propulsées ou auto portées. 
À l'époque, on travaillait physiquement; on n'avait pas besoin  d'aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui  fonctionnent à l'électricité. Mais, vous avez raison: on ne connaissait  pas le mouvement écologique.         
À l'époque, on buvait de l'eau à la fontaine  quand on avait soif; on n'utilisait pas de tasses ou de bouteilles en  plastique à jeter à chaque fois qu'on voulait prendre de l'eau.   
On remplissait les stylos plumes dans une  bouteille d'encre au lieu d'acheter un nouveau stylo; on remplaçait les  lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir après chaque rasage. Mais,  c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique. 
À l'époque, les gens prenaient le bus, le métro et les enfants  prenaient leur vélo pour se rendre à l'école au lieu d'utiliser la  voiture familiale et maman comme un service de taxi de 24 heures sur 24.  

ecoliers-dautrefois-L-11
À l'époque, les enfants gardaient le même  cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d'une année  sur l'autre, les crayons de couleurs, gommes, taille crayon et autres  accessoires duraient tant qu'ils pouvaient, pas un cartable tous les ans  et des cahiers jeter fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un  nouveau slogan à chaque rentrée. Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas  le mouvement écologique. 
On avait une prise de  courant par pièce, pas une bande multi-prises pour alimenter toute la  panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes  d'aujourd'hui." 
 8a3af457

  La vieille dame avait raison : à son époque, on ne  connaissait pas le mouvement écologique, mais on vivait chaque jour de  la vie dans le respect de l'environnement. 
Au  plaisir

7304664656108725

ArbreEelv2

signature_gazette1

Trouvé chez

http://monbonheuramoi.centerblog.net/2.html

Posté par Florelle à 10:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 septembre 2011

Mon Ami Loup

 

  • Mon p'tit Loup , mon Loulou , ma Loute

          C'est bizarre mon Ami(e) combien ton nom

  • Est associé à des sur-noms d'amitié

  • Voir d'Amour

  • Pour moi c'est normal

  • Tu es si beau ,si belle !

  • Alors dis moi pourquoi la majorité*

  • De ceux que l'on dit ..."Humain"

  • Ont fait de toi mon Royal Ami

  • La terreur des anciens

  • La bête à abattre..

  • Avaient ils peur de ta loyauté

  • Envers ton CLAN

  • Qu'ils n'avaient pas forcemment?

  • Nous savons bien toi et moi

  • Que nous n'avons rien à craindre de toi

  • Tu as peur des hommes

  • Comme je te comprends !

  • Mon Bel Ami LOUP

  • Loyal envers les tiens

  • Je souhaite à l'Humanité

  • Ta LOYAUTE envers les siens

  • Qui sont les Miens !

  • Jeanne Chanteplume

  • 20010618054201_38967
  • animaux-loups-00022

Posté par Florelle à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 septembre 2011

Un p'tit air trotte..

vlalbon

dans ma tête depuis ce matin ,je le fredonne le "chantuse" une vraie ritournelle

qui fait "v'la l'bon vent ;v'la joili vent ma mie m'appelle..."en cherchant je l'ai trouvé...  une bien joilie vidéo qui m'enchante

que de souvenirs...et vous?

V'la l' bon vent:  

1. Derrièr' chez nous y a t'un étang, (bis)
Il n'est pas larg' comme il est grand .

V'là l'bon vent, v'là l'joli vent,
V'là l'bon vent, ma mie m'appelle.
V'là l'bon vent, v'là l'joli vent,
V'là l'bon vent, ma mie m'attend.


2. Il n'est pas larg' comme il est grand (bis)
Trois beaux canards s'en vont nageant

3. Trois beaux canards s'en vont nageant (bis)
Y en a deux noirs, n'y en a un blanc

4. Y'en a deux noirs, n'y en a un blanc (bis)
Le fils du roi s'en va chassant

6. Avec son beau fusil d'argent (bis)
Vise le noir et tue le blanc

8. Par dessous l'aile il perd son sang (bis)
Par les yeux lui sort des diamants

10. Et par le bec l'or et l'argent (bis)
O fils du roi tu es méchant

12. D'avoir tué mon canard blanc (bis)
Tu me le paieras cinq cents francs

14. Que ferons-nous de cet argent (bis)
Nous ferons bâtir un couvent

16. Pour mettr' les fill's de dix-huit ans (bis)
Et les garçons de vingt-cinq ans


32 Chansons à boire, éd.Grimaud


5. Le fils du roi s'en va chassant (bis)
Avec son beau fusil d'argent

7. Vise le noir et tue le blanc (bis)
Par dessous l'aile il perd son sang

9. Par les yeux lui sort des diamants (bis)
Et par le bec l'or et l'argent

11. O fils du roi tu es méchant (bis)
D'avoir tué mon canard blanc

13. Tu me le paieras cinq cents francs (bis)
Que ferons-nous de cet argent

15. Nous ferons bâtir un couvent (bis)
Pour mettr' les filles de dix-huit ans

 


On trouve une variante de cette très ancienne chanson canadienne.
Le dernier couplet est remplacé par :

Pour mettr' les fill's au couvent
Et les garçons au régiment.

 

Posté par Florelle à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,